Tania & ses coquineries

Il y a

Il y a la petite musique de la vie & notre petite musique intérieure. Ce que l’on ne maîtrise pas & ce que l’on peut changer ou adoucir.

Il y a les partitions fluides et mélodieuses & les fausses notes désagréables. Chacun jouant ses propres partitions et influençant celles des autres.

Il y a ces intuitions claires et fortes qui raisonnent et font sens & ces questions qui sont vouées à rester sans réponse. Les convictions & les renoncements.

Il y a les mots que l’on aurait aimé dire & ceux que l’on aurait dû crier au lieu de seulement murmurer. Ce qui brûle les lèvres & ce qui laisse un goût amer.

Il y a les détails qui nous échappent, dans le feu de l’action, et ceux qui nous apparaissent entre les lignes, à la deuxième lecture. La confusion de sentiments et l’éclair de lucidité.

Il y a le temps accordé, les sourires offerts & parfois ce qu’on ne voit pas. La puissance des petites attentions & la tristesse des actes manqués.

Il y a les personnes à qui on tend l’oreille et la main. Celles à qui on tend la joue. Celles qui nous tendent la main contre toute attente. Celles qui nous déçoivent contre toute attente. Celles à qui on tend son cul. Celles qu’on invite à s’installer dans notre vie. Celles qui s’imposent malgré nous. Celles qui ne font que passer. Et celles qui partent trop tôt.

Et ensuite ?

Publicités

15 novembre 2017 Posted by | Libertinage | Laisser un commentaire