Tania & ses coquineries

Que reste t-il de nos ébats ?

C’est toi que je choisirai, me fiant à mon intuition, cette petite voix qui murmure au creux de l’oreille, et écoutant sans filtre mes envies.   

Je te choisirai pour une rencontre des corps et espérant au delà de ça une osmose des esprits, pour un moment de sexe intense, hors contrôle, hors du temps, hors de tout. Parce que je ne sais pas (et ne veut pas) être dans la demie-mesure. 

Tu seras séduit par ma bouche laissant paraitre un sourire à la moindre occasion. Je me ferai tour à tour délicatement mutine, délicieusement coquine, terriblement séductrice. Je te parlerai de sexe et de mes envies d’une voix suave, sans détour, sans rougir, excitée, bien au contraire, rien que d’en parler.

Je saurai te faire comprendre que tu me plais, que tu m’inspires et que j’ai envie de toi. Tu sentiras que je suis là avec toi, faisant abstraction de tout ce qu’il y a autour, comme si le temps était suspendu et que plus rien d’autre n’avait d’importance. Je ferai en sorte que tu n’envisages plus de me résister. Et je viendrai au contact de ton corps.

Tu caresseras ma peau (douce, diras-tu), joueras dans les boucles de mes cheveux, liras dans mes yeux la promesse d’une gourmandise sensuelle et insatiable, glisseras tes doigts dans ma bouche. Tu retireras mes sous vêtements, parce que je te le demanderai de le faire.

Tu me feras gémir, haleter, mordiller la lèvre. Tu me feras jouir, avec ta langue, même si ma chatte est souvent difficile. Avec toi, je lâcherai prise. Tu auras ce que j’appelle « l’intelligence sexuelle », ce mélange d’intuition, d’écoute et d’empathie permettant de savoir quand accélérer ou ralentir le rythme, où se positionner, comment bouger, pourquoi alterner douceur et fermeté. 

Tu me pénètreras physiquement et cérébralement, plongeant en moi à chacun de tes vas et vient, dans ma chatte (chaude, humide et moelleuse, tu en conviendras), et plongeant tes yeux droit dans les miens. Tu me baiseras « dans la tête », ce qui rendra tout plus intense. 

Les mots que tu susurreras à mon oreille m’exciteront encore davantage : salope, tu aimes ça ? Dis moi que tu aimes ça…

Tu voudras me posséder, que je m’abandonne entièrement à toi. Je te laisserai me posséder et m’abandonnerai entièrement à toi. Tu te surprendras à en vouloir encore et encore. Peut être voudras-tu, l’espace d’une seconde, être le seul à qui je me donne et m’abandonne.

Je te demanderai de me donner ton sperme, de le déverser sur moi, sur mon visage, dans ma bouche. Je le laisserai couler sur mon menton et dans mon cou, avant de sucer le sperme restant sur ta queue. 

Tu laisseras aller ton corps repu de sexe à mes caresses. Je frôlerai ton torse avec mes mains et mes doigts, caresserai la base de ta nuque, masserai tes cheveux, à l’écoute du plus petit de tes soupirs. Peut être voudras tu, l’espace d’une seconde, ne jamais sortir de cette bulle de douceur.

Je repartirai, m’empressant d’exciter mon homme avec le récit de nos ébats, photos à l’appui. 

Peut être restera-t-il derrière moi, de ce passage furtif dans tes draps, le souvenir de plaisirs partagés, le son de soupirs sans équivoque, la sensation d’effluves vaporeuses, sensuelles et enivrantes, et un goût de reviens-y. 

Ça fait toujours ça la 1ère fois.

Tout finira par s’estomper.

Je choisirai d’autres compagnons de jeu.

Tu en accueilleras d’autres dans tes bras.

Je t’oublierai et tu m’oublieras (il le faut).

Jeremyh – Remember me > https://youtu.be/rK4Xh3muko4

Publicités

14 mars 2017 Posted by | Libertinage | Un commentaire

J’ai bien cherché, mais j’ai pas trouvé

La vie est un jeu et le sexe est ma passion (j’en ai bien cherché d’autres, en vain).

Alors je choisis de continuer à sourire et à jouer en toute légèreté : Libertine métisse coquine et gourmande cherche libertins fiables, respectueux, à l’écoute, prêts à donner avant de recevoir, pour moments de plaisir cérébraux dans des bras musclés (c’est encore mieux). Diplôme de Technicien fortement apprécié, suite au désistement (ayant entraîné le licenciement sans préavis) de l’ex-tenant du titre.

Ah ah, je pensais que le titre de Technicien pouvait être remis en jeu, mais en réalité (et pour être honnête) il n’y en a qu’un, il ne peut y en avoir d’autres, c’est ainsi… 

L’offre est donc ouverte à tous les libertins, quel que soit leur diplôme, sans aucune discrimination. En perspective de soirées multicouples et hommes seuls, au Cap et/ou sur Paris. #doubleclindoeil. 

CV et lettre de motivation à envoyer à taniadesiles@yahoo.fr.

Tinashe – Company > https://youtu.be/nwpj9_hrK_A

13 mars 2017 Posted by | Libertinage | Laisser un commentaire