Tania & ses coquineries

Dis moi comment tu baises, je te dirais qui tu es

Marco et moi avons souvent le même débat quand nous croisons des libertins avec qui nous ne trouvons pas de terrain de jeu : Y a t-il des ‘vrais’ et des ‘faux’ libertins ? Qu’est ce qui définit un libertin ?

Les échangistes pratiquant régulièrement, avec plusieurs partenaires sexuels (les adeptes des partouzes donc) seraient-ils plus libertins que les mélangistes ou les adeptes du 2+2  ?

Il est vrai également que les sites de rencontres libertines regorgent de fantasmeurs, d’adaptes de plans cam et autres curieux pas vraiment décidés.

De la même façon, en soirée coquine, la ‘motivation’ des uns et des autres est parfois inégale et les soirées peinent à ‘démarrer’.

Qu’est ce qui définit un libertin au final ? Le nombre de partenaires ? Les pratiques sexuelles ? La régularité des pratiques ? Tous ces ‘critères’ cumulés ?

Le mot ‘libertin’ désignait à l’origine quelqu’un qui manifestait une indépendance d’esprit par rapport aux enseignements religieux et qui remettait en cause des dogmes établis. Aujourd’hui, le terme ‘libertin’ se rapporte à une personne qui s’adonne aux plaisirs charnels avec une liberté qui dépasse les limites de la morale conventionnelle.

La liberté de penser et d’agir apparaît donc comme un fondement du libertinage. Chacun est en effet libre de voir midi à sa porte et, je l’ai toujours affirmé au travers de mes articles, de vivre sa sexualité comme il le souhaite : comme un expérience plus ou moins intense, comme un mode de vie plus ou moins assumé au grand jour, avec un ou plusieurs partenaires.

Pour autant, je pense que libertiner implique de respecter certains codes.

* Soigner son apparence
Les femmes dans le milieu libertin sont instinctivement habillées sexy (c’est la femme qui fait office de produit d’appel, n’est ce pas ?!). Mais ces messieurs se doivent également soigner leur apparence.

* Porter un regard respectueux & avoir pour objectif premier de donner du plaisir
Non les soirées libertines, que ce soit en club ou privées, ne sont pas l’occasion de se taper de la meuf/grosse chaudasse. Toute la subtilité de la chose étant de traiter la femme comme une salope (parce qu’il faut du rythme et de la conviction) tout en la considérant comme une princesse.

* Avoir une hygiène irréprochable
Les poils sont rarement les bienvenus et se rincer pour être frais et propre juste avant le ‘démarrage’ est apprécié.

* Respecter les limites des autres & ses propres limites. Autrement dit accepter et entendre un ‘non’. Principe de base sans lequel libertiner serait une contrainte et sur lequel aucune concession n’est possible.

Pour finir, je dirais que le libertinage est pour moi un état d’esprit et un mode de vie sexuelle, dont la place est, je l’avoue, de plus en plus importante dans ma vie.

Publicités

15 mars 2013 - Posted by | Libertinage | , , , , ,

4 commentaires »

  1. être libertin, c’est aussi une vision politique et philosophique, lutter contre les obscurantismes, la religion et ses dogmes, la bien pensance, la morale convenue, remettre en cause, être un peu révolutionnaire ou anticonformiste, Sade était un punk pour son époque (lire « la philosophie dans le boudoir ») réduire l’esprit libertin au sexe, c’est presqu’une mise en conformité avec les normes de la société, c’est dommage. Mais bon je suis l’intellectuel de service :))

    Commentaire par Jean-Baptiste Messier | 19 mars 2013 | Réponse

  2. Amen

    Commentaire par JR from Paris | 19 mars 2013 | Réponse

  3. Je suis assez d’accord avec ton post

    Commentaire par Sterling | 27 août 2013 | Réponse

  4. Je donne un avis, tout en étant consciente de mon peu d’expérience dans le libertinage avec mon homme, mais pour moi le libertinage c’est avant tout un vrai partage de couple, ça sous entend effectivement qu’on ne se tape pas la chaudasse pour se la taper mais qu’il faut que le plaisir soit partagé par le couple mais aussi avec les partenaires… Je ne me verrais pas ne pas faire attention au plaisir de mes partenaires libertins… Pour moi, peu importe qu’on libertine depuis longtemps ou pas, le principe qui doit régir le libertinage est avant tout le respect: respect des limites fixées par les autres partenaires, limites du « non » qui doit être entendu et compris … Je pense que ce sont les bases … après être libertins en couple, c’est aussi avoir une communication permanente de manière à ne pas commettre d’impairs, d’incompréhensions même si c’est inévitable… Je ne sais pas pour moi être libertine, c’est accepter mes pulsions sexuelles et celles de mon partenaires dans le cadre de notre amour 😉

    Commentaire par ice-and-fire13 | 8 février 2015 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :